Panier:

0 item(s) - 0,00 €
Il n'y a aucun objet dans votre panier.

0

Philippe Ignacio, maraîcher raisonné

26/09/2017

 

Nom : Ignacio

Prénom : Philippe

Profession : maraîcher

Production : des légumes, beaucoup de choux, des tomates, des endives, des radis, des carottes bref tout ce que le climat local a de bon à nous offrir

Lieu : Beauregard L’Evêque, Ravel, Lempty

Particularité : agriculteur de père en fils 

 

Philippe Ignacio, maraîcher en agriculture raisonnée

 

Arrivé à Beauregard, Philippe prépare le travail de l’après-midi en compagnie de Thierry. Cet après-midi, au programme, ramassage des navets, qui ont bien eu le temps de grossir, du côté de Lempty, où se situe son champ le plus vaste.

Philippe possède 2,5 ha de terres réparties sur 7 parcelles, pour la plupart argilo-calcaire, une terre lourde et exigeante, mais aussi un peu sableuse du côté de Ravel, très propice à la culture maraîchère.  Ces terres, il les a pour la plupart hérité de son père, lui-même agriculteur et venu s’installer en Auvergne au milieu des années soixante et quittant son Portugal natal. Comme le dit Philippe, il est donc né et a grandi dans les choux. Et c’est naturellement qu’il s’est tourné vers l’agriculture.

 

l'exploitation en maraîchage

 

Dès l’âge de 16 ans, Philippe aide son père sur l’exploitation. Il passe ses diplômes, BEP, Bac pro mais s’arrête au BTS horticulture et maraîchage. Il avait trouvé un stage à Carpentras, mais son père ayant besoin de lui pour faire tourner l’affaire, il décide de renoncer, avec quelques regrets.

Agé désormais de 38 ans, Philippe a pris le temps de connaître ses terres, de savoir leur rendement, leurs apports et leur exigence. Sa culture favorite : la tomate. C’est un produit exigent, qui nécessite de tailler régulièrement et dont l’arrosage doit se faire au goutte à goutte. Cette année, il a planté plus de 700 pieds, produisant une belle récolte, grâce à un été chaud et ensoleillé et traité uniquement avec la fameuse bouillie bordelaise, autorisé en agriculture bio.

 

plant de tomate

 

Dans quelques semaines, les tomates laisseront place aux légumes d’automne, puis d’hiver. Les poivrons eux, ont déjà abandonné les champs et les étals. 

« Retour
© Developed by CommerceLab
Contact Form